MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Jeu 1 Oct - 10:54

- LA LANCE DE LONGINUS -

LE SOMBRE PASSÉ D'UNE ARME À DOUBLE TRANCHANT



L'histoire de la lance de Longinus

Selon la bible, alors que Jésus et les deux voleurs étaient crucifiés sur leurs croix, les chefs juifs demandèrent à Pilate de casser les jambes des condamnés pour accélérer leur décès. Les soldats romains cassèrent les jambes des deux voleurs, mais Jésus, semble t'il, lui semblait mort. Voulant s'en assurer, un centurion romain nommé Gaius Cassius, transperça le flanc de Jésus avec sa lance.

Que le soldat en ait été conscient ou pas, il venait de réalisé une prophétie. Dans l'ancien testament, il était écrit que le messie n'aurait pas d'os cassé, mais que son sang coulerait. Cet acte fut connu comme étant une preuve de plus que Jésus de Nazareth était réellement le messie annoncé par l'ancien testament, le fils de Dieu.

La crucifixion

On estime que la crucifixion a commencée à être utilisée environ un siècle avant la naissance de Jésus. C'était une méthode d'exécution perçue comme étant des plus humiliante, à un point tel qu'un citoyen romain, quelque soit son crime, ne pouvait être crucifier. Ce supplice n'était réservé qu'aux esclaves et pour les castes inférieurs.

Cette méthode de mise à mort est très lente, et très souffrante. Les accusés pouvaient agonir plusieurs jours si ils n'avaient pas les jambes cassées. Car en effet, ils devaient garder une certaine pression, en soutenant leur poids avec leurs jambes, pour arriver à respirer correctement.

Ayant été torturé toute la nuit, il est probable que Jésus, plus faible que les deux voleurs à ses cotés, ait succombé en premier. La lance de Longinus, qui lui perfora le flanc, devint une relique religieuse et fut considérée comme le symbole de la mort de Jésus.

La lance aurait été conservée par Hélène, ainsi que les clous et la croix ayant qui servirent à la crucifixion. Elle fut plus tard enterrée à Antioche pour évitée sa capture par la Saracens.

Ainsi se termine la première partie de l'histoire.



La lance passe pour avoir servi de talisman puissant pour Constantin le Grand, le premier empereur chrétien de Rome, pour Charles Martel qui repoussa les Arabes en France au VIIIe siècle, pour Charlemagne et pour le saint empereur romain Frédéric Barberousse. Selon la tradition, tous ceux qui l'ont possédée ont connu la victoire. Ces qualités mystiques de la lance de Longinus fascinent Hitler.



Sur les traces de la lance de Longinus

Nous perdons totalement la trace de la lance jusqu'en l'an 570, date à laquelle un pèlerin du nom de Antoninus de Piancenza, visite les endroits saints de Jérusalem et affirme avoir vu, dans une basilique, « la couronne d'épine avec laquelle Jésus fut couronné ainsi que la lance avec laquelle il a été frappé dans le coté ».

Un autre fragment de preuve se trouve dans une bibliothèque de Florence, dans laquelle un manuscrit, un fragment du célèbre manuscrit de Syriac, rapporte une image d'un centurion perçant le flanc de Jésus avec une lance. Le document date de l'an 586 et on trouve écrit, en caractères grecs, « Loginos » au dessus de la tête du soldat qui assena un coup fatal au messie.

En 615, Jérusalem a été capturé par un lieutenant du Roi persan Chosroes. Les reliques sacrées sont tombées entre les mains des païens, et, selon le « Chronicon Paschale », la pointe de la lance a été donnée par même année à Nicetas, qui l'a pris à Constantinople et l'a déposé dans l'église de la rue Sophia. À ce point, la lance de longinus a été maintenant placée dans un coffret spécial ( Nous sommes en 1244) et été présentée par Baldwin à St Louis, France, la pointe de la lance ainsi que la sainte couronne d'épine furent placé dans le Sainte Chapelle. Pendant la révolution française, ces reliques ont été enlevées et, bien que la couronne ait été retrouvée, la pointe de la lance de Longinus a maintenant disparue.

Hitler et la lance de Longinus

C'est en 1909, dans le musée Hofburg de Vienne, un jeune homme maigre, pâle, aux vêtements râpés, examine les trésors de la maison des Habsbourg. Partout alentour de lui, des couronnes de diamants étincellent sur leur support. Mais un objet particulier hypnotise le visiteur: un bout de lance émoussé, rendu noir par le temps. Le visiteur peu avenant, c'est Adolf Hitler. L'objet qu'il vénère: la lance de Longinus.

La lance de longinus est censée être celle qui perça la poitrine du Christ crucifié. Hitler découvre qu'il existe trois autres lances « sacrées » en Europe à l'époque. L'une est au Vatican. Une deuxième fut rapportée à Paris, à l'époque des croisades. Une troisième se trouve dans une église de Cracovie, en Pologne. Mais la lance de Longinus, appelée ainsi du nom du centurion romain qui la possédait, a une particuliarité: à sa poignée est attaché un clou qui aurait été utilisé pour la crucifixion.




Hitler et son obsession pour l'occulte

L'homme qui révéla l'obsession d'Hitler pour la lance de Longinus est un savant autrichien, le Dr Walter Stein. Il devient son ami avant 1914, et le connaît intimement.

Selon Stein, la croyance d'Hitler dans les pouvoirs surnaturels de la lance le mène dans les régions obscures de la magie et de l'occulte. Il croit être une réincarnation de Landuf II de Capoue, un tyran sicilien terrifiant du IXe siècle, qui passait pour avoir possédé la lance. Stein croit que la monté d'Hitler au pouvoir fut aidé par la magie noire et la lance de Longinus.

« Le führer pénétra dans la salle du trésor avec Himmler tandis que Kaltenbrunner, Von Sievers et Walter Buch attendaient à l'extérieur. Peu de temps après, Himmler les rejoignit laissant Hitler seul en face du talisman qui était devenu maintenant sa propriété. On ignore ce qui se passa alors dans la tête du führer. Mais cet instant là peut être considéré comme l'un des plus décisifs du XXè siècle. »

RAVENSCROFT Trévor , La lance du Destin - Albin Michel 1973


Quand Hitler annexera l'Autriche au troisième Reich en 1938, une des premières choses qu'il fera c'est d'aller chercher la « lance du destin ». Il la fait transporter à Nuremberg par un train spécial, sous la surveillance d'une garde armée. Là, il la fait placer dans une église, transformée sous son ordre en temple nazi. Quand les alliés bombardent la ville, Hitler ordonne que la lance soit cachée dans un coffre-fort spécial dissimulé dans les fondations.

Finalement, le 30 avril 1945, des troupes américaines, qui ont réussis à atteindre Nuremberg malgré une résistance farouche, pénètrent dans son coffre-fort et trouvent la lance. Hitler, qui est alors isolé dans son bunker de Berlin, ne sait pas ce qui s'est passé. Mais il se suicidera seulement quelques heures plus tard.

Aujourd'hui cette lance, relique au triste passé, a retrouvée sa place au musée Hofburg.

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par MasH le Jeu 1 Oct - 11:47

king je ne connaissais pas merci mini Smile

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Jeu 1 Oct - 19:45

mci Smile

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par MasH le Ven 2 Oct - 1:24

c'est la qu'on aurait besoin des connaissances de Rhia pour élargir les histoires Smile

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Ven 2 Oct - 1:43

ouais parce que je me contenterais de C/C , mes connaissances sont plus que moyennes ( même si on peut essayer d'approfondir grace a plusieurs sites spécialisé)

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par MasH le Ven 2 Oct - 1:55

bah tu pose déjà bien les bases de l'histoire c'est complet les récits que tu trouve Smile

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Dim 11 Oct - 8:02

Les énigmatiques statuettes du Taennchel

Le site:



Le massif du Taennchel, dont le sommet culmine à près de mille mètres d'altitude, se trouve dans les Vosges haut-rhinoise à proximité de la ville de Ribeauvillé en Alsace.

Ce sommet passe pour avoir été un lieu de culte et de sacrifice celto-germanique. Le toponyme dériverait d'un mot celtique signifiant "le lieu élevé"

Les cupules creusées dans le roc et autres inscriptions mystérieuses y sont nombreuses. De plus, un mur dit « païen », comme c’est le cas au Mont Sainte Odile ou au Schlossberg, se dresse sur ses flancs. Il me semble que le mode de construction ne soit toutefois pas le même.

De nombreuses légendes se rapportent à ce massif.

La plus connue est celle des anneaux (Le texte accompagnant l'une des photographies du site dont je vous donne le lien ci-dessous en parle également).

Elle raconte qu'en des temps immémoriaux, la plaine d'Alsace était entièrement recouverte par les eaux. Seul le Taennchel et quelques sommets, tels des îles, sortaient des flots. Des anneaux fixés dans le roc permettaient d'y amarrer les bateaux.




L’affaire des statuettes:


En 1997, une douzaine de statuettes et gravures représentant des êtres insolites ainsi que des signes étranges, découvertes et volées sur le site, sont récupérées par la gendarmerie.

C’est le début d’une histoire assez surprenante.

En effet, des sommités en archéologie, tant locales, qu’internationales, s’intéressent de près à cette découverte extraordinaire. Les statuettes sont datées du début de notre ère.

Voici un scanne d’une photographie tirée d’un article du journal l’Alsace paru en mai 1998 :






Ce qui attire le regard ce sont les signes gravés sur les statuettes.

Alors que certains les rapprochent de l’œil égyptien (Voir l’article de presse), d’autres y voient des objets volants, preuve que les peuplades vivant en Alsace voilà deux millénaires ont rencontré des êtres venus de l’espace.

C’est la thèse soutenue par l’ufologue Michel Padrines.

Les statuettes sont rapidement récupérées par les services de la Direction régionale des affaires culturelles et disparaissent. Elles dormiraient dans les caves d’un musée local.



============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Poemoana le Dim 11 Oct - 13:41

soucoupe volante.....ou champignon je dirais bien aussi ! Laughing Embarassed

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par MasH le Dim 11 Oct - 13:48

oui c'est vrai que si c'est Hergé qui les a dessiné je dirais champignon aussi Laughing

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Poemoana le Dim 11 Oct - 13:50

Laughing

enfin ça fait quand même un gros champignon par rapport au soleil jocolor

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Dim 11 Oct - 13:51

Suspect

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Poemoana le Dim 11 Oct - 13:52

kékia Mini? Very Happy

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Dim 11 Oct - 13:53

rien rien je capte rien Very Happy

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Poemoana le Dim 11 Oct - 13:54

Bin tu vois quoi toi....un champignon ou une soucoupe volante? Rolling Eyes

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Dim 11 Oct - 13:56

bah heu un pampignon

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Poemoana le Dim 11 Oct - 13:57

T'as pas l'air convaincue! Laughing

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par MasH le Dim 11 Oct - 14:00

j'ai envie de voir une soucoupe biensur Smile

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Poemoana le Dim 11 Oct - 14:06

moi aussi !Wink Smile

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Mick le Lun 19 Oct - 9:35

Tout faux en fait l'artiste s'appelait Klaus Bolet... et ne sachant écrire c'était sa signature.... Very Happy
avatar
Mick
Expert-Pipelette
Expert-Pipelette

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 21/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Poemoana le Lun 19 Oct - 23:20

Shocked Laughing

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Invité le Mar 20 Oct - 0:04

MasH a écrit:c'est la qu'on aurait besoin des connaissances de Rhia pour élargir les histoires Smile

ben j'ai ete une bonne partie en dilletante a coté hier ,ben j'crois qu'la miss rhia n'a pas que des amis genre absolut ...enfin a choisir physique abso et mentale rhia quoique un melange des deux en meme temps ca doit etre explosif .... Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par MasH le Mar 20 Oct - 1:00

Ouais j'ai entraperçu le dilemme! deux sacré tempérament en tout cas Smile

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Mick le Mar 20 Oct - 6:34

MasH a écrit:c'est la qu'on aurait besoin des connaissances de Rhia pour élargir les histoires Smile


En fait ce sera très bien sans.. Wink

cyclops
avatar
Mick
Expert-Pipelette
Expert-Pipelette

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 21/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Mick le Mer 21 Oct - 1:13

J'ai rectifié une phrase qui n'avait rien a faire ici....désolé a tous ..... Wink
avatar
Mick
Expert-Pipelette
Expert-Pipelette

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 21/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Jeu 5 Nov - 6:41

- LE MYSTÈRE DES MOMIES CELTES DU XINJIANG -

Que font ces corps naturellement momifiés, de grands Indo-Européens, admirablement préservés malgré leurs 3 000 ou 4 000 ans d'âge (au temps des pharaons) et récemment découverts, dans une des régions les plus reculées du monde, le désert du Taklamakan, à l'ouest de la Chine ? Découvrez le mystère des momies blanches de Xinjiang...





La découverte de cadavres de type européen à des milliers de kilomètres de distance permet d’entrevoir l’existence d’un lien jusque-là inconnu entre l’Orient et l’Occident à l’âge du bronze.

L’homme a des cheveux d’un brun roux parsemés de gris, des pommettes saillantes, un long nez, des lèvres pleines et une barbe rousse. Quand il vivait, il y a 3 000 ans, il mesurait près de 2 mètres. Il a été enterré dans une tunique rouge croisée et des chausses à carreaux. On dirait un Européen de l’âge du bronze. En fait, il a tout d’un Celte – même son ADN le dit.

Mais il ne s’agit pas là d’un habitant primitif du centre de l’Ecosse. C’est le cadavre momifié de l’homme de Cherchen, découvert dans les étendues désolées du désert du Taklamakan, dans le Xinjiang, région inaccessible de l’ouest de la Chine. Il repose désormais dans un nouveau musée de la capitale provinciale d’Urumqi. Dans la langue que parlent les Ouïgours du Xinjiang, Taklamakan signifie : “on entre pour ne pas ressortir”.

Ce qu’il y a d’extraordinaire, c’est que l’homme de Cherchen a été retrouvé – ainsi que les momies de trois femmes et d’un bébé – sur un site funéraire situé à des milliers de kilomètres à l’est des principales implantations celtiques, en France et dans les îles Britanniques. Les tests d’ADN confirment que, tout comme des centaines d’autres momies du bassin du Tarim, dans le Xinjiang, il est originaire d’Europe. Personne ne sait comment il est arrivé là, ni pourquoi, ni combien de temps les siens et lui y ont vécu. Mais, comme le laisse entendre le nom du désert, il n’en est jamais ressorti.




L’une des femmes partageant sa tombe a des cheveux châtain clair qui donnent l’impression d’avoir été brossés et tressés hier à peine, pour ses funérailles. Son visage est orné de symboles peints, et sa magnifique robe funéraire rouge n’a rien perdu de son éclat au fil des trois millénaires durant lesquels cette grande femme aux traits fins a reposé sous le sable de la route de la soie.

Les corps sont nettement mieux conservés que les momies égyptiennes, et le spectacle des nourrissons a quelque chose de poignant. Le bébé a été enveloppé dans une somptueuse étoffe brune attachée par des cordelettes rouges et bleues, et on a placé une pierre bleue sur chaque œil. A ses côtés se trouvait un biberon doté d’une tétine fabriquée avec le pis d’une brebis. A partir de la momie, le musée a reconstitué l’aspect de l’homme de Cherchen et son mode de vie. Les ressemblances avec les Celtes de l’âge de bronze traditionnel sont frappantes. Les analyses ont par ailleurs montré que le tissage des étoffes était comparable à celui des vêtements portés par les mineurs de sel vivant en Autriche en 1300 av. J.-C.

Un peuple pacifique et égalitaire

À leur apogée, vers 300 av. J.-C., l’influence des Celtes s’étendait de l’Irlande au sud de l’Espagne, à l’ouest, ainsi qu’à la vallée du Pô, à la Pologne, à l’Ukraine et à la plaine centrale de Turquie, à l’est. Mais ces momies semblent suggérer que les Celtes avaient pénétré profondément en Asie centrale, atteignant les marches du Tibet. Les Celtes se sont installés peu à peu en Bretagne [la Grande-Bretagne actuelle] entre 500 et 100 av. J.-C. On ne peut pas à proprement parler d’invasion organisée : ils sont arrivés à des époques différentes, et sont considérés comme un groupe de peuples vaguement liés par une même langue, une même religion et une même culture. Ceux de Cherchen étaient apparemment pacifiques : les sépultures contenaient fort peu d’armes, et les indices qui attestent l’existence de castes sont rares. Avec ses 4 000 ans, la Beauté de Loulan est encore plus ancienne que les trouvailles de Cherchen. Elle a de longs cheveux blonds et fait partie d’une série de momies découvertes près de la ville de Loulan. L’une d’entre elles était la momie d’un enfant de 8 ans drapé dans une étoffe de laine à motifs, fermée par des boutons en os. Les traits de la Beauté de Loulan sont nordiques. Elle était âgée de 45 ans à sa mort, et a été enterrée avec un panier de vivres pour sa vie dans l’au-delà, panier qui contenait du blé, des peignes et une plume.

Au cours des vingt-cinq dernières années, le désert du Taklamakan a rendu des centaines de cadavres desséchés. Les découvertes effectuées dans le bassin du Tarim comptent parmi les plus importantes du quart de siècle écoulé. “A partir des alentours de 1800 av. J.-C., les plus anciennes momies du bassin du Tarim sont exclusivement caucasoïdes”, déclare le Pr Victor Mair, de l’université de Pennsylvanie, fasciné par ces momies depuis qu’il les a aperçues, en 1988, presque oubliées, dans l’arrière-salle de l’ancien musée. Le sujet l’obsède, et il n’a reculé devant rien, même pas les pires imbroglios politiques, pour en savoir toujours plus sur ces personnes remarquables.

Il explique que des immigrants d’Asie de l’Est sont arrivés dans les régions orientales du bassin du Tarim il y a à peu près 3 000 ans. Les Ouïgours, eux, sont arrivés après l’effondrement du royaume ouïgour d’Orkhon, situé en Mongolie actuelle, vers l’an 842.



Cette partie de l’antique route de la soie est l’une des contrées les plus désolées du monde. C’est l’endroit le plus éloigné de la mer de toute la planète, et la Chine l’a choisi pour y procéder à ses essais nucléaires. Des camps de travail y sont éparpillés un peu partout – qui oserait s’en évader ? Mais cet éloignement est une bénédiction pour les archéologues. Du fait de l’extrême sécheresse des sols alcalins, les corps ont échappé à la décomposition. Ils ont beau être là depuis des milliers d’années, la moindre fibre parfaitement conservée des vêtements a fait l’objet d’une politisation incessante.

En Chine, on affirme traditionnellement que, deux siècles avant la naissance du Christ, l’empereur Wu Di envoya un émissaire vers l’ouest afin d’établir une alliance contre les Huns, alors installés en Mongolie. La route qu’emprunta Zhang Qian, l’ambassadeur, à travers l’Asie devint plus tard la route de la soie. Des siècles plus tard, Marco Polo fit le chemin inverse et l’ouverture de la Chine commença. La seule idée que des Blancs aient pu s’installer dans une région de Chine des milliers d’années avant les premiers contacts de Wu Di avec l’Occident et les voyages de Marco Polo a des conséquences politiques considérables. Quant au fait que ces Européens auraient vécu dans la province rétive du Xinjiang des centaines d’années avant les Asiatiques de l’Est, c’est une hypothèse explosive.


Les momies regroupées sur des critères politiques
Ji Xianlin, historien chinois, dans sa préface au livre de l’archéologue Wang Binhua, Les Sépultures antiques du Xinjiang, traduit par Mair, affirme que la Chine “soutient et admire” les recherches effectuées par des spécialistes étrangers sur les momies. “Toutefois, en Chine même, un petit groupe de séparatistes ethniques ont profité de cette occasion pour fomenter des troubles et se comportent comme des bouffons. Certains se présentent comme les descendants de ces antiques ‘Blancs’ et n’ont d’autre but que de diviser la patrie. Mais ces actes pervers sont voués à l’échec.”

Il n’est donc pas surprenant que le gouvernement n’ait que lentement fait part de ces découvertes historiques d’une grande importance, craignant d’attiser les courants séparatistes dans le Xinjiang. La Beauté de Loulan est ainsi revendiquée par les Ouïgours, qui ont fait d’elle leur figure emblématique, que célèbrent des chants et des portraits. Même si les tests génétiques démontrent désormais qu’en réalité elle était européenne.





En tout, on recense 400 momies à divers stades de dessèchement et de décomposition. A cela s’ajoutent des milliers de crânes. Les momies ont de quoi occuper les scientifiques pendant longtemps. Seules quelques-unes des mieux conservées sont présentées dans le nouveau et impressionnant musée du Xinjiang. Les travaux sur ce dernier avaient commencé en 1999, mais avaient été interrompus en 2002 à l’issue d’un scandale de corruption et de l’emprisonnement d’un ancien directeur, impliqué dans un trafic d’antiquités. L’institution a enfin ouvert ses portes pour le cinquantième anniversaire de l’annexion de la région par la Chine, et les momies sont présentées dans des vitrines de verre. On trouve dans la même salle des momies han [l’ethnie dominante en Chine], beaucoup plus récentes. Elles sont tout aussi intéressantes, mais ne font que susciter la confusion, puisque les momies se retrouvent ainsi regroupées. La decision est logique sur le plan politique.

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par stalker le Dim 15 Nov - 22:02

Ce texte est très intéressant parce qu'il pointe, entre autres, qu'il est très difficile de remettre l'histoire écrite, et quelque part figée dans les livres, en question. Histoire sur laquelle beaucoup se sont appuyés pour émettre des théories fumeuses concernant la politique ou même certaines idéologies.

J'ai entendu dans le même style que certains archéologues auraient découvert des éléments qui pourraient contester la légitimité su site d'Alésia comme lieu véritable du siège historique de la défaite de Vercingétorix et donc de la fin de l'indépendance territoriale de la Gaule qui devint alors historiquement Romaine (controverse qui date d'ailleurs du XIXe).

Mais il faudrait alors revisiter les livres d'histoire et SURTOUT remettre en question l'immense opération immobilière et financière du Muséo Parc qui y est en train de se construire. (les Bourguignons, si vous avez des infos Wink )

De la même manière,il serait urgent d'arrêter d'enseigner que le premier livre (la Bible) à été crée sous Gutenberg alors que l'on sait maintenant que l'on peut prouver l'existence d'un autre en Chine 1000 ans avant.

Bref ....


Ce qui m'a aussi marqué dans ton texte, Mini, c'est l'existence du biberon avec la tétine en pis de brebis. Shocked ...... Je ne savais pas que cela datait d'aussi longtemps. Smile
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 53
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par mini le Lun 16 Nov - 6:12

Embarassed pour gutenberg , on apprend aux enfants que le premier ouvrage complet imprimé par ses soins est la bible, celle que l'on nomme la Bible gutenberg ( a noter qu'avant les moines retranscrivaient les écrits ( donc certaines bibles a la main , enfin plume ........) mais effectivement , l'imprimerie aurait été en quelques sorte découverte par les chinois qui dans un premier temps se servaient de pièces de porcelaines , ensuite de pièce de bois et enfin de pièces de métal et qui auraient "publiés " la premières bible..... enfin c'est la leçon que tiphaine avait a apprendre il y a 15 jours

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par stalker le Lun 16 Nov - 6:37

Ben c'est super elle a un(e) super instit Wink
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 53
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MYSTÈRES DE L'ARCHÉOLOGIE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum