Psy..., les différences et les amalgames

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Psy..., les différences et les amalgames

Message par ZeM53 le Jeu 16 Juil - 19:16

Comme je crois avoir compris que certain(e)s membres de ce forum s'intéressent à la psychologie, par extension peut-être aussi à la psychiatrie, en tout cas à l'étude et à la description du comportement et des "actes" qui en découlent, je propose ici de débattre sur ces disciplines.

En effet, force est de constater que beaucoup de termes, de mots utilisés par ces professionnels sont utilisés par des personnes non averties. À force de mauvaise utilisation, des termes prennent dans l'inconscient collectif un sens péjoratif qu'ils n'ont pas initialement. À contrario, d'autres termes qui désignent des troubles du comportement voient leur sens minimalisé pour le même motif.

Par exemple, pour parler d'un terme dont je connais la signification (et pour cause...), la psycho-rigidité est presque devenue et est de plus en plus perçue comme un trouble mental, non seulement par le citoyen lambda, mais repris à tort et à travers par les médias (qui eux sont quand même censés utiliser les mots à bon escient), et même par la justice.
Pourtant, la psycho-rigidité est loin d'être une tare, en reprenant la racine du terme, on constate qu'il s'agit uniquement d'un trait de caractère. Caractère assez simple en plus à décrypter, à comprendre. Pourtant la psycho-rigidité fait peur...

Un autre terme est à l'inverse parfois utilisé contre une personne (lors d'un échange verbal par exemple), c'est celui du mytho... Pourtant, la mythomanie n'est pas un trait de caractère qui désignerait un menteur ou un pipoteur "volontaire", mais désigne un menteur pathologique, ce qui est très différent. Le premier est blâmable, pas le vrai mythomane.

Terme que l'on rencontre le plus souvent aussi est l'asocial. Or, les internautes ne peuvent par définition pas être asociaux, surtout ceux qui vont sur des sites où il peut exister un échange avec les autres, c'est à dire les forums, les sites communautaires, les sites qui pour désignation "réseaux sociaux". Un asocial désigne une personne qui n'est pas adaptée à la vie en societé, on ne voit donc pas cette personne qui vit retranché, hors de tout contact ou en tout cas qui ferait le maximum pour les éviter.

D'autre aussi sont censés désigner un trouble du comportement, alors qu'ils sont utilisés normalement pour définir un "caractère". Il s'agit de tous les termes autour de la phobie.
Ainsi, avoir peur des araignées n'implique pas forcément d'être arachnophobe, la peur de l'araignée est instinctive, elle fait partie de l'inné. Cependant, une personne non arachnophobe aura pour instinct de tuer l'araignée (ou de la mettre dehors), mais il aura quoi qu'il arrive en tête qu'une araignée ne s'en prendra jamais de façon volontaire à un humain (essayez d'attaquer un animal 1000 fois plus imposant; même en garde manger, c'est pas efficace). Un arachnophobe n'aura pas l'instinct d'éliminer l'arachnide, mais se sauvera de la pièce, voire du bâtiment et n'y remettra les pieds qu'une fois certain que la pauvre arachnide (le grand danger) sera éloigné.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par MasH le Ven 17 Juil - 0:18

Excellente idée ca! J'avoue utiliser a mauvais escient le terme mythomane par exemple, il a été vraiment galvaudé !Je l'utilise pour quelqu'un qui dit des mensonges tellement énormes qu'ils ne peuvent pas etre les propos de quelqu'un de sain d'esprit. (un nain qui me dirait etre Basketteur proffessionnel dans la NBA par exemple)!
Les phobie aussi sont souvent galvauder, la plus célébre d'entre elle est bien évidement la xénéphobie qu'on assimile désormais obligatoirement a racisme alors que ca n'a aucun rapport (enfin lointain)!
Je vais recher ché desproges avait fais un sketch sur certain désordre psychologiques !

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Ven 17 Juil - 1:16

Wéééééé ! Zem bravo pour ce post .... king

il me plait et j'aurais plein de choses à dire étant donné que je travaille depuis plus de 10 ans avec le milieu psy et que mes études (et mon expérience personnelle) m'ont conduites à étudier la psychologie.

Je suis heureuse de voir sur un forum que les participants sont prêts à se poser les bonnes questions ..... Déjà pour commencer Bravo pour tes distinctions.

Le BABA lorsqu'on veut parler de ce domaine et classer les gens comme une sorte de nosographie sauvage et vulgarisée (mal) ....... c'est quand même de connaître les nuances qui existent entre :

Personnalité pathologique (la plupart d'entre nous Smile )
Les différentes névroses
Les borderlines (oscillent entre névrose et psychose)
Les différentes psychoses

Ainsi par exemple quelqu'un qui possède une personnalité paranoïaque n'est en aucun cas un psychotique car la psychose paranoïaque est très grave et se décline elle même en plusieurs pathologies bien distincte au niveau des appréhensions du malade.

De la même manière un psychopathe n'est pas un psychotique, pas frocément en tous cas.


Chouette ! je sens qu'on va encore bien avancer grâce à Oxoo ! Very Happy
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par ZeM53 le Ven 17 Juil - 1:22

Alors qu'il me semble que le mythomane ne ment pas vraiment, dans la mesure où il croit à ce qu'il dit. La mythomanie est initialement pathologique, donc à ne pas classer parmi les simples mensonges.
Dans l'exemple que tu donnes, il serait plutôt question de mauvaise foi ou d'un simple mensonge en vue de se faire mousser.

La xénophobie ou tout ce qui est phobique est aussi pathologique. Les phobiques subissent, je crois, de vrais problèmes d'insertion. Les phobies sont variées et multiples, et bien souvent irraisonnées. La foule, l'extérieur, le changement, certains animaux même domestiques peut donner lieu à des phobies. Parfois même des choses plus incongrues il me semble.
De la même façon, l'acrophobie n'est sans doute pas la même chose qu'être soumis au vertige. Une personne soumise au vertige peut monter sur des édifices comme la Tour-Effeil, je doute qu'un acrophobe puisse le faire aussi naturellement.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par ZeM53 le Ven 17 Juil - 1:36

stalker a écrit:Wéééééé ! Zem bravo pour ce post .... king

il me plait et j'aurais plein de choses à dire étant donné que je travaille depuis plus de 10 ans avec le milieu psy et que mes études (et mon expérience personnelle) m'ont conduites à étudier la psychologie.

Je suis heureuse de voir sur un forum que les participants sont prêts à se poser les bonnes questions ..... Déjà pour commencer Bravo pour tes distinctions.

Le BABA lorsqu'on veut parler de ce domaine et classer les gens comme une sorte de nosographie sauvage et vulgarisée (mal) ....... c'est quand même de connaître les nuances qui existent entre :

Personnalité pathologique (la plupart d'entre nous Smile )
Les différentes névroses
Les borderlines (oscillent entre névrose et psychose)
Les différentes psychoses

Ainsi par exemple quelqu'un qui possède une personnalité paranoïaque n'est en aucun cas un psychotique car la psychose paranoïaque est très grave et se décline elle même en plusieurs pathologies bien distincte au niveau des appréhensions du malade.

De la même manière un psychopathe n'est pas un psychotique, pas frocément en tous cas.


Chouette ! je sens qu'on va encore bien avancer grâce à Oxoo ! Very Happy

Merci Smile

En plus, voilà qui va bien m'aider si tu connais le milieu. Car j'avoue que tout ce qu'en j'en connais, c'est ma déformation professionnelle (et la psycho-rigidité aidant) à utiliser les bons termes. Un mot = un sens précis, la désignation des choses ne souffre pas l'approximation.

Je pense en revanche que nous avons tous en nous les mêmes tares et pathologies. Elles doivent être plus ou moins développées chez certains que chez d'autres. Sauf pour les pathologies dues à différentes lésions du cerveau bien sûr.

Par exemple, nous sommes tous des compulsifs (peu importe le domaine) en même temps que des impulsifs. D'ailleurs, ma profession consiste à éveiller le second pour le temps d'un achat, de façon ponctuel. Et on peut se servir dans ce cas (rare toutefois parce qu'à double tranchant) à inciter, à éveiller, toujours de façon ponctuelle le coté compulsif de l'acheteur.
Bien sûr, des acheteur compulsif sont atteints de cette pathologie. Faire un achat d'impulsion n'indique pas du tout un coté compulsif.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par MasH le Ven 17 Juil - 1:37

Pour la mythomanie,en gardant l'exemple du nain, se mensonges peut etre pathologique aussi par ce qu'il peut démontré un mal etre de son état de nain!
Apres le vertige et l'acrophobie c'est un truc vraiment hyper bizarre! Moi par exemple, j'ai le vertige depuis que j'ai fais un stage d'équitation dans les alpes.... Imaginez vous sur un cheval, se promenant sur des chemins qui faisaient deux fois la largeur des sabots des chevaux mais tout cela avec des ravins alpins... Bref, maintenant je peux faire de la varape, de l'escalade, mais je peux pas monté sur une échelle Rolling Eyes
Mais bon j'm'éloigne du sujet désolé je crois que stalker va pouvoir éclairer nos lanternes , déja sur les différence entre névrose et psychose!

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par ZeM53 le Ven 17 Juil - 2:02

Dans ce cas, je ne crois pas que le problème du nain serait la mythomanie. Plutôt un complexe sur sa condition physique. Si on cherchait à soigner une mythomanie dans ce cas, ça me semblerait perdu d'avance. En revanche, en apaisant ce complexe, la mythomanie disparaitrait sans doute, même si ce n'est pas complètement.

Pour le vertige, je crois que c'est une question de culture, d'habitude. J'ai en tête une photo (ancienne) d'un ouvrier en train de construire un gratte-ciel. On le voit marcher sur une poutre métallique portant un objet massif, et ce sans sécurité (c'est pourquoi j'ai précisé ancienne). Et le gars avait l'air plutôt à l'aise dans ses pompes alors que j'ai bien failli avoir le vertige en regardant cette photo.

Donc non, on ne s'éloigne pas du sujet, le vertige est difficilement explicable, bien que ce ne soit pas une phobie.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par MasH le Ven 17 Juil - 2:14

Oui j'entends bien pour le nain mais justement ce que je voulais relevé c'est que le mensonge la en l'occurence est un symptome en quelques sorte, donc pas facile de dire qu'il n'y a pas mythomanie, meme si la le plus gros soucis n'est pas le mensonge mais la raison de ce mensonge.

Je suis clair comme une huile de vidange apres 15 000Kms de bon et loyaux service Smile

Pour le vertige oui c'est bizarre , c'était les indiens qu'ils utilisait pour les travaux de la sorte, et c'est encore des indiens d'origine qui sont recruté pour lavé les vitres des gratte ciel. Alors culture ? atavisme? particularité physique?? Ca par contre mystère pour moi.

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Ven 17 Juil - 2:28

En fait je pourrais vous aider oui et non car je suis une inconditionnelle du code de déontologie qui veut entre autre que l'on ne psychanalise pas quelqu'un qui n'a rien demandé (or Sarko ne m'a rien demandé Laughing ) mais surtout de ne pas se faire une idée de quelqu'un ou d'une situation dont on ne connais pas tous les tenants et les aboutissant ...... en gros si l'on n'a pas vu la personne et si l'on a pas parlé avec elle et bien plus encore !

Ceci dit on peut discuter et donner son avis et je rejoins Zem dans l'idée que, au moins dans ce domaine, l'utilisation détournée ou incomplète de certains termes peut être dangereuse et inepte.

Bon aujourd'hui je n'ai pas trop de temps (il faut que je répare ma chaise longue Razz ) mais promis je participerai activement à ce post Smile
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par MasH le Ven 17 Juil - 2:33

oui on veux pas des analyses , mais des éclaircissements justement sur les termes , les pathologies les différences dont tu parles dans ta première intervention Smile

Bon courage pour la chaise longue Laughing

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par ZeM53 le Ven 17 Juil - 3:06

MasH a écrit:Oui j'entends bien pour le nain mais justement ce que je voulais relevé c'est que le mensonge la en l'occurence est un symptome en quelques sorte, donc pas facile de dire qu'il n'y a pas mythomanie, meme si la le plus gros soucis n'est pas le mensonge mais la raison de ce mensonge.

Je suis clair comme une huile de vidange apres 15 000Kms de bon et loyaux service Smile

Pour le vertige oui c'est bizarre , c'était les indiens qu'ils utilisait pour les travaux de la sorte, et c'est encore des indiens d'origine qui sont recruté pour lavé les vitres des gratte ciel. Alors culture ? atavisme? particularité physique?? Ca par contre mystère pour moi.

Je ne suis pas sûr, mais il me semble bien que le vertige doit marcher de paire avec l'oreille interne, l'osselet qui sert pour l'équilibre.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par ZeM53 le Ven 17 Juil - 3:11

stalker a écrit:En fait je pourrais vous aider oui et non car je suis une inconditionnelle du code de déontologie qui veut entre autre que l'on ne psychanalise pas quelqu'un qui n'a rien demandé (or Sarko ne m'a rien demandé Laughing ) mais surtout de ne pas se faire une idée de quelqu'un ou d'une situation dont on ne connais pas tous les tenants et les aboutissant ...... en gros si l'on n'a pas vu la personne et si l'on a pas parlé avec elle et bien plus encore !

Ceci dit on peut discuter et donner son avis et je rejoins Zem dans l'idée que, au moins dans ce domaine, l'utilisation détournée ou incomplète de certains termes peut être dangereuse et inepte.

Bon aujourd'hui je n'ai pas trop de temps (il faut que je répare ma chaise longue Razz ) mais promis je participerai activement à ce post Smile

Bien sûr, il serait inconvenant de psychanalyser qui que ce soit. Le seul dont je me permettrai de parler du comportement ne peut être que moins. Et encore, dans le cas où quelqu'un poserait la question sur la psycho-rigidité que j'assume très bien et qui est selon moi un plus (même s'il y a des points sombres).

Le but du post est juste de discuter du comportement en général, des troubles du comportement et du sens exact que l'on donne à ces termes. Ce post ne vise personne bien entendu...

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Lun 7 Sep - 6:57

J'ai envie de vous parler d'un phénomène que l'on avait survolé en cours de psychiatrie, une pathologie qui serait apparu au Japon.

Les Hikikomori, c'est une pathologie psychosociale dont seraient atteints des jeunes adultes, qui, du fait de cette maladie resteraient cloîtrés chez leurs parents. Ils ne sortiraient de leur chambre que pour se laver et aller aux toilettes ..... certains exigent même parfois un plateau repas dans leur chambre.

Voici une vidéo qui traduit un peu cela en film d'animation :

avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par Mick le Lun 7 Sep - 10:36

stalker a écrit:J'ai envie de vous parler d'un phénomène que l'on avait survolé en cours de psychiatrie, une pathologie qui serait apparu au Japon.

Les Hikikomori, c'est une pathologie psychosociale dont seraient atteints des jeunes adultes, qui, du fait de cette maladie resteraient cloîtrés chez leurs parents. Ils ne sortiraient de leur chambre que pour se laver et aller aux toilettes ..... certains exigent même parfois un plateau repas dans leur chambre.

Voici une vidéo qui traduit un peu cela en film d'animation :



Y a t'il un ordi dans la chambre..?? cyclops
avatar
Mick
Expert-Pipelette
Expert-Pipelette

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 21/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par ZeM53 le Lun 7 Sep - 13:45

stalker a écrit:J'ai envie de vous parler d'un phénomène que l'on avait survolé en cours de psychiatrie, une pathologie qui serait apparu au Japon.

Les Hikikomori, c'est une pathologie psychosociale dont seraient atteints des jeunes adultes, qui, du fait de cette maladie resteraient cloîtrés chez leurs parents. Ils ne sortiraient de leur chambre que pour se laver et aller aux toilettes ..... certains exigent même parfois un plateau repas dans leur chambre.

Voici une vidéo qui traduit un peu cela en film d'animation :


C'est quoi ? une phobie ?

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par MasH le Lun 7 Sep - 13:49

ca ressemble a de l'agoraphobie poussé a l'extreme Rolling Eyes

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par tchou-tchi le Mar 4 Mai - 6:16

Bonsoir,
... En effet ...
autre terme qui change complétement de sens dans le langage commun : la schizophrénie. Ses symptômes ne sont pas un dédoublement de la personnalité de type "docteur jekyll etc" comme on peut le lire bien souvent.
avatar
tchou-tchi
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Mar 4 Mai - 6:33

Shocked J'avais oublié ce post ! Désolée.


Donc, pour les Hikikomori, oui, c'est une sorte de phobie sociale.

Cependant, même si on n'a pas encore assez de recul sur cette pathologie assez récente, elle se distinguerait de la plupart des phobies par l'objet même au travers duquel se pose la phobie : l'écran.

Je ne sais pas si c'est le système internet qui produit cette fascination ou si ce n'est qu'un déclencheur par rapport à une personnalité phobique sous-jacente.

Désolée.
Embarassed

============================================
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. (Einstein)
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par Mick le Mar 4 Mai - 6:37

......
avatar
Mick
Expert-Pipelette
Expert-Pipelette

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 21/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Mar 4 Mai - 6:38

tchou-tchi a écrit:Bonsoir,
... En effet ...
autre terme qui change complétement de sens dans le langage commun : la schizophrénie. Ses symptômes ne sont pas un dédoublement de la personnalité de type "docteur jekyll etc" comme on peut le lire bien souvent.

En effet, en général, le schizophrène reste conscient de sa personnalité lorsqu'il est en proie aux symptômes de la maladie (la plupart du temps hallucinatoires). En revanche, s'il entend des voix par exemple, il peut alors se comporter de manière à ce qu'on ne le "reconnaisse" pas ..... il peut devenir violent avec lui-même ou autrui selon ce que lui "disent" les voix.

============================================
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. (Einstein)
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par tchou-tchi le Mar 4 Mai - 6:42

stalker a écrit:
tchou-tchi a écrit:Bonsoir,
... En effet ...
autre terme qui change complétement de sens dans le langage commun : la schizophrénie. Ses symptômes ne sont pas un dédoublement de la personnalité de type "docteur jekyll etc" comme on peut le lire bien souvent.

En effet, en général, le schizophrène reste conscient de sa personnalité lorsqu'il est en proie aux symptômes de la maladie (la plupart du temps hallucinatoires). En revanche, s'il entend des voix par exemple, il peut alors se comporter de manière à ce qu'on ne le "reconnaisse" pas ..... il peut devenir violent avec lui-même ou autrui selon ce que lui "disent" les voix.
Oui, ce que je voulais dire, c'est que si il change de comportement pendant ses crises, ce n'est pas un dédoublement de sa personnalité. Il ne devient pas quelqu'un d'autre.
avatar
tchou-tchi
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Mar 4 Mai - 6:54

Ben c'est ce que je voulais dire aussi en fait ! Laughing

============================================
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. (Einstein)
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par tchou-tchi le Mar 4 Mai - 7:02

stalker a écrit:Ben c'est ce que je voulais dire aussi en fait ! Laughing
oui, c'est pour ça que j'ai dit oui ...
euh, elles te disent quoi à toi les petites voix au fait ? cyclops
avatar
tchou-tchi
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par MasH le Mar 4 Mai - 7:05

moi je suis dubitatif elle me disent "Laisse tombé Jeanne retourne garder tes moutons!!" Rolling Eyes je suis pas loin d'Orléans mais quand même !! Rolling Eyes

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Mar 4 Mai - 7:20

tchou-tchi a écrit:
stalker a écrit:Ben c'est ce que je voulais dire aussi en fait ! Laughing
oui, c'est pour ça que j'ai dit oui ...
euh, elles te disent quoi à toi les petites voix au fait ? cyclops

Ma petite voix est en fait celle d'un routier ..... c'est pourquoi je décline toute responsabilité au sujet des grivoiseries diverses et jeux de mots salaces que j'ai pu écrire ici.

============================================
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. (Einstein)
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Mar 4 Mai - 7:21

MasH a écrit:moi je suis dubitatif elle me disent "Laisse tombé Jeanne retourne garder tes moutons!!" Rolling Eyes je suis pas loin d'Orléans mais quand même !! Rolling Eyes


Laughing Jeanne Mash ça me dit quelque chose !

============================================
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. (Einstein)
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par tchou-tchi le Mar 4 Mai - 7:23

MasH a écrit:moi je suis dubitatif elle me disent "Laisse tombé Jeanne retourne garder tes moutons!!" Rolling Eyes je suis pas loin d'Orléans mais quand même !! Rolling Eyes
Jeanne d'Arc ? C'est signe que tu es complétement cuit ... Very Happy
avatar
tchou-tchi
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par tchou-tchi le Mar 4 Mai - 7:24

stalker a écrit:
tchou-tchi a écrit:
stalker a écrit:Ben c'est ce que je voulais dire aussi en fait ! Laughing
oui, c'est pour ça que j'ai dit oui ...
euh, elles te disent quoi à toi les petites voix au fait ? cyclops

Ma petite voix est en fait celle d'un routier ..... c'est pourquoi je décline toute responsabilité au sujet des grivoiseries diverses et jeux de mots salaces que j'ai pu écrire ici.
Tu écris de telles choses toi ? Rolling Eyes Je serais curieux de lire ça tiens !
avatar
tchou-tchi
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par stalker le Mar 4 Mai - 7:31

tchou-tchi a écrit:
Tu écris de telles choses toi ? Rolling Eyes Je serais curieux de lire ça tiens !

Non non finalement Very Happy


* Pourquoi y a-t-il encore fallu que je l'ouvre

============================================
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. (Einstein)
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par MasH le Mar 4 Mai - 7:31

stalker a écrit:
MasH a écrit:moi je suis dubitatif elle me disent "Laisse tombé Jeanne retourne garder tes moutons!!" Rolling Eyes je suis pas loin d'Orléans mais quand même !! Rolling Eyes


Laughing Jeanne Mash ça me dit quelque chose !

En rouche et noirr j'afficherais ma peurrrrrr Laughing

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psy..., les différences et les amalgames

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum