Ces oeuvres qui marquent

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Admin le Jeu 15 Jan - 3:38

oui aussi...

============================================
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1106
Age : 49
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oxoooland.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Poemoana le Ven 16 Jan - 8:27

euh....bin ....moi quand j'étais p'tite...
j'adorais les conneries de pif gadget qui marchaient pas!
ça compte aussi? Very Happy

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 46
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par mini le Dim 18 Jan - 0:22

oui oui ça compte Wink

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par mini le Dim 18 Jan - 0:25



Brigitte est née dans le Loir-et-Cher il y a quarante-cinq ans. Enfant non désiré d'une mère qui la place dès sa naissance chez une nourrice, elle retrouvera quelques années plus tard sa famille biologique, mais sera toujours l'enfant de trop. Elle passe un CAP de comptabilité de son club de gym. Bien vite ils s'installent ensemble et Brigitte tombe sous la coupe tyrannique d'un homme, son homme ; humiliations, coups, isolement, viols, tromperies. Brigitte part un soir, affolée, sans argent, sans vêtements de rechange, pour échapper à la violence de Marc. Et c'est la rue. A 43 ans. Elle y restera 2 ans. Elle n'a plus d'amis et ne trouve aucune aide. La rue devient son territoire. Au milieu de toutes celles et de tous ceux que l'on appelle les SDF, elle doit lutter contre le froid, contre la faim, contre les ravages de l'alcool et de la drogue. Il lui faut rester propre. Cacher sa féminité, s'enlaidir pour éviter la violence des autres hommes et des autres femmes, car la rue est violente. Avec un autre SDF, elle forme un drôle de couple, deux marginaux qui tentent de ne jamais sombrer tout à fait ; ils sont tour à tour rejetés ou aidés. Ils croisent des travailleurs sociaux, des policiers formidables, d'autres cruels, et bien sûr d'autres SDF, bons ou mauvais. Jusqu'à son retour à la vie.

ne pas trop attendre de ce livre, l'auteur fais partie des sdf trouvant et voulant des solutions d'hebergements , histoire un peu baclée a mon avis

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par mini le Dim 18 Jan - 0:26



bd gentillette , j'aime bien pour changer et passer d'un bouquin a un autre

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par mini le Dim 18 Jan - 0:42



Exploration urbaine : cela consiste à visiter des lieux, abandonnés et en général interdits d'accès. Robert Conklin, professeur d'histoire à l'Université de Buffalo, et trois de ses anciens élèves y ont pris goût. Ils vont cette nuit faire parler les vestiges de l'hôtel Parangon et ont accepté pour l'occasion d'être accompagnés d'un certain Balenger, journaliste au New York Times, qui doit faire un article pour montrer l'intérêt de telles expéditions. Mais la venue d'un étranger éveille la suspicion... L'hôtel Parangon, un modèle de luxe lors de sa construction en 1901, semble receler plus d'un mystère : son propriétaire, agoraphobe et hémophile, est retrouvé mort sur la plage qui borde l'hôtel un an après sa fermeture en 1968, et nombre d'histoires étranges, voire sordides, courent au sujet du lieu. Malgré ses scellés et ses volets clos, il n'est pas si sûr que l'hôtel soit aussi désert qu'il y parait...

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par mini le Mar 20 Jan - 0:44



En France, aujourd' hui, une adolescente sur huit fait une tentative de suicide. Chaque jour en moyenne, deux jeunes de 15 à 24 ans réussissent à mettre fin à leur vie. 'J' ai l'impression que je n'y arriverai jamais, et puis mon avenir me fait si peur. Je suis désolée, je n'arrive pas à dire les choses telles que je voudrais le dire, alorsj'arrête.' Extrait d'une lettre de Sarah à ses parents. Sarah naît en 1980. C'est une enfant joyeuse, studieuse jusqu'au jour où ses parents déménagent dans une autre région. En quelques mois, elle perd le goût de la vie et va s'enfoncer dans la dépression. Est-elle prisonnière d'un secret inavouable ? Son frère, son père, comme sa mère, tentent de l'aider par tous les moyens et Sarah est suivie par les meilleurs spécialistes. Mais les tentatives de suicide se répètent, ponctuées de longues lettres déchirantes. Plus personne ne pourra contrecarrer le désir d'envol de Sarah. A seize ans, elle finit par sauter du pont d'Aquitaine. Etape par étape et pendant les dix ans qui ont suivi, sa mère a tenté de comprendre. Elle témoigne aujourd'hui : un livre fort et éclairant sur le mal-être des jeunes.

bof , histoire vue par la mère , donc ptetre pas vraiment le mieux raconté

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Invité le Lun 20 Avr - 1:46

les œuvres qui m'ont marquer ,jeune et ensuite ado ,j'etais assez fan de jules verne ,20000 lieues sous les mers ,l'ile misterieuse ,michel strogoff ectect ce qui m'a amené par la suite ,a lire du stephen king "boudiou les pavés de mini 400 pages "
sinon les bandes dessinées "tintin ,asterix ,buck danny ,margerin ,l'echo des savanes ,charlie hebdo ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par mini le Sam 30 Mai - 21:23

lu quelques bouquins durant mon exil

un que j'ai beaucoup , beaucoup aimé , un thriller pas mal monté

"La chambre des morts"

résumé:

Présentation de l'éditeur
En pleine nuit, au milieu de nulle part, un homme surgit et se fait renverser. A ses côtés, un sac rempli de billets. Voleur ? Trafiquant ? Peu importe. Deux millions d'euros, là, à portée de main. Aucun témoin. Que faire ? Appeler la police, ou disparaître avec l'argent ? Vigo et Sylvain, jeunes informaticiens au chômage, ne tardent pas à se décider. Le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée morte dans un entrepôt. Peu après, une autre est enlevée. Diabétique. Ses heures sont comptées. Et si le magot n'était autre que la rançon destinée à sauver la vie d'une gamine ?

un polar qui réunit quelques ingrédients de suspens qui nous fait travailler les méninges pour chercher qui est le/la coupable , qui , pour ma part a bien fais jouer mon imagination par les détails assez fournis

vraiment j'ai eu du mal a me remettre dans un autre livre après celui là




il y a eu une adaptation cinématographique , je vous mets la BA mais franchement , autant le livre oui , autant par la bande annonce je n'irais pas le voir









http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18758157&cfilm=121778.html

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par stalker le Dim 31 Mai - 0:31

vince a écrit:les œuvres qui m'ont marquer ,jeune et ensuite ado ,j'etais assez fan de jules verne ,20000 lieues sous les mers ,l'ile misterieuse ,michel strogoff ectect ce qui m'a amené par la suite ,a lire du stephen king "boudiou les pavés de mini 400 pages "
sinon les bandes dessinées "tintin ,asterix ,buck danny ,margerin ,l'echo des savanes ,charlie hebdo ....

Chez moi celle qui a tout déclenché au niveau du plaisir de la lecture c'est ..... La comtesse de Ségur !
"Les petites filles modèles" est un livre qui a su me renvoyer à toute la jalousie que j'avais envers ces espèces de demeurées innocentes en rose bonbon, toujours parfaites par devant et super méchantes en réalité ! "Quand aux malheurs de Sophie" ce livre m'a beaucoup fait rire et il me faisait penser aux péripéties des deux garnements dans la BD "Pim, Pam, Poum" ...... je ne sais pas si vous avez connu !
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par MasH le Dim 31 Mai - 0:39

oui pim pam poum j'me rappel, plus encore que la Comtesse de Ségur! Very Happy

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Invité le Dim 31 Mai - 8:28

merci pour ces envies de lecture
Smile

en ce qui me concerne, les livres qui m'ont le plus marqués :
¤ Le silence de l'innocence de Somaly Mam
¤ Jamais sans ma fille de Betty Mahmoody/William Hoffer
¤ Icône de Frederick Forsyth
¤ L'enfant de la jungle de Sabine Kuegler
¤ La voix du défi de Aung San Suu Kyi
¤ Cuba Libre de Régine Deforges
¤ Pompei de Robert Harris
et l'enfant dans le placard de Jesaisplus Qui

Embarassed Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par ZeM53 le Lun 1 Juin - 8:12

Un bouquin que j'essaie de retrouver, c'est Flash.

Une histoire vécue écrite par celui qui l'a vécue (justement) Very Happy

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Invité le Lun 1 Juin - 8:19

Laughing connais pô Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par ZeM53 le Lun 1 Juin - 8:26

L'auteur raconte ses tribulations, dans les années 70, pour aller à Katmandou à pied ou en stop.

Il passe par le Pakistan, l'Inde et pas mal de pays, le tout sur fond de période hippie, et qui se termine par les drogues les plus dures.
Il y raconte les pires junkies (dont il a fait partie si ma mémoire est bonne).

C'est assez glauque par moment, mais une sacré histoire.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Invité le Lun 1 Juin - 10:55

cool Smile
j aime à peu près tout ce qui est "fait divers" Smile

merci Basketball

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par ZeM53 le Lun 1 Juin - 11:06

cougina a écrit:cool Smile
j aime à peu près tout ce qui est "fait divers" Smile

merci Basketball

La 4 de couv. :

De Marseille au Liban, d’Istanbul à Bagdad, de Bombay à Bénarès, en bateau, à pied, en voiture, Charles peu à peu se rapproche de Katmandou, le haut lieu de la drogue et des hippies. Sa route est jalonnée d’aventures extraordinaires. A Beyrouth, il s’associe à des trafiquants d’armes, il participe dans les montagnes du Liban à la récolte du haschich. A Koweït, il dirige un night-club. Au Népal, il devient pendant quelque temps le médecin et le chirurgien des paysans des contreforts de l’Himalaya. C’est enfin l’épisode de Katmandou et l’évocation saisissante de l’univers des drogués : l’opium et le haschich qui font "planer", le "flash" de la première piqûre, le "grand voyage" du L.S.D. Jamais peut-être un homme, sauvé in extremis, n’était allé aussi loin et avait pu retourner pour dire ce qui se passe tout là-bas.

"A Bernard Touchais, qui m’a arraché cette confession"

Je crois qu'il n'est plus réédite, alors peut-être d'occas. :
http://www.livres-online.com/Flash.html

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Invité le Lun 1 Juin - 11:09

encore merci :")

"l'herbe bleue"... je ne l ai jamais lu, mais si je ne me trompe pas.... je crois que j'aimerais... le lire Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par ZeM53 le Lun 1 Juin - 11:16

cougina a écrit:encore merci :")

"l'herbe bleue"... je ne l ai jamais lu, mais si je ne me trompe pas.... je crois que j'aimerais... le lire Laughing

Laughing

De mémoire, c'est comme "Moi Christiane F.", mais en plus édulcoré.

Mais ça fais des années (2 à 3 décénnies) que je ne l'ai pas lu. Il est possible que je me trompe.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par ZeM53 le Lun 1 Juin - 11:28

Tiens Coug', si tu aimes le vécu, dans un autre registre, je te conseille la soupe aux cailloux de Martine Provis.

L'auteur y raconte son enfance, quand elle fut maltraitée par ses parents.
Dur à certains égards, avec un mot de la fin qui pourrait laisser sans voix.
Je peux dire que les époques changent, mais ce genre d'histoire est malheureusement encore familier.

http://www.livrenpoche.com/livre/La-soupe-aux-cailloux/45521.html?orig=1116

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par MasH le Lun 1 Juin - 15:09

Zem dans la catégorie littérature... ca veux dire Zola Et Maupassant?? Laughing

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par ZeM53 le Lun 1 Juin - 16:37

Pas obligatoirement. La littérature désigne un ensemble de livres, d'œuvres écrites.
Par exemple pour une époque, une bibliothèque, un style, à un genre....

Zola et Maupassant font partie entre autre de la littérature classique je pense.
Da Vinci Code fait partie de la littérature contemporaine.

Penser que les écrivains comme Dan Brown ou que des œuvres comme le roman d'épouvante par exemple n'est pas de la littérature, ou est de la littérature mineure, c'est faire de l'élitisme.

Quand l'élitisme est pratiqué, on se retrouve donc avec des comités "d'élites" qui présentent leurs livres "d'élite", bien souvent des livres chiants à lire présentés dans des émissions chiantes à regarder.
On obtient le même effet avec le cinéma; le festival de Cannes est au cinéma ce que le caviar est à la gastronomie. Oui, et non; c'est reconnu, c'est onéreux, c'est hype, mais y'a pas de quoi casser 3 pattes à un canard dans le fond. Si on a faim, un bon sandwich fera sans doute mieux l'affaire...

Donc, à titre personnel, je préfère lire un livre qu'un auteur pas toujours connu aurait écrit avec ses tripes qu'un livre écrit par quelqu'un de "l'intelligentsia" pour qu'il soit reconnu par cette même "intelligentsia".
J'appelle ça de la culture co-sanguine qui n'accouche que de l'ennui. Pour refaire la comparaison, c'est ce qu'est devenu le cinéma français actuel.

Un livre, comme le cinéma, est d'autant plus intéressant, captivant et marquant lorsqu'il nous fait vibrer, rire, pleurer, voire fait peur ou même occasionne une gène parfois (à condition que ce ne soit pas par complaisance gratuite).
Comme nous avons tous des sensibilités différentes à des moments différents, il est donc important d'avoir un choix très large, ce qui est le cas actuellement.
Ainsi, il n'y a pas d'œuvres officiellement cataloguées comme "sous culture".

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par mini le Lun 1 Juin - 22:36

l'herbe bleue et moi christiane f. sont deux livres qui peuvent se lire dans l'adolescence

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 40
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par stalker le Lun 1 Juin - 23:03

Zem j'adore : "culture co-sanguine qui n'accouche que de l'ennui" Laughing ..... c'est exactement ça !

Lorsque j'ai présenté l'album de littérature de jeunesse "Little Lou" au jury du concours de professeur des écoles, j'ai cru qu'ils n'allait jamais s'en remettre (alors qu'il est conseillé dans le programmes)

Il a fallu que je décortique tous les avantages d'un bouquin comme celui-ci quand à la transversalité possible avec l'histoire de l'esclavage ou celle de la musique ..... de l'utilité d'un livre simple avec de belles images qui en fait, sous des apparences non intello, est un véritable vivier de clins d'oeil implicites à d'autre domaines que la littérature ....... un livre complet quoi .....

D'ailleurs je le recommande à tous les enfants à partir de 9 ans : Little Lou- la route du sud de Jean Claverie aux éditions Gallimard jeunesse. (choisir la version sans le CD qui n'est pas terrible et augmente le prix) Laughing
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par MasH le Mar 2 Juin - 1:18

Euhhh zem c'était juste une blague de neuneu !

Z ola
Et
Maupassant

Embarassed

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par ZeM53 le Mar 2 Juin - 1:29

stalker a écrit:Zem j'adore : "culture co-sanguine qui n'accouche que de l'ennui" Laughing ..... c'est exactement ça !

Lorsque j'ai présenté l'album de littérature de jeunesse "Little Lou" au jury du concours de professeur des écoles, j'ai cru qu'ils n'allait jamais s'en remettre (alors qu'il est conseillé dans le programmes)

Il a fallu que je décortique tous les avantages d'un bouquin comme celui-ci quand à la transversalité possible avec l'histoire de l'esclavage ou celle de la musique ..... de l'utilité d'un livre simple avec de belles images qui en fait, sous des apparences non intello, est un véritable vivier de clins d'oeil implicites à d'autre domaines que la littérature ....... un livre complet quoi .....

D'ailleurs je le recommande à tous les enfants à partir de 9 ans : Little Lou- la route du sud de Jean Claverie aux éditions Gallimard jeunesse. (choisir la version sans le CD qui n'est pas terrible et augmente le prix) Laughing

Il y a des œuvres comme ça, bien que je ne connaisse pas Little Lou.
On y retrouve quelque chose de nouveau à chaque fois qu'on les relis (ou vois si c'est un film).

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par ZeM53 le Mar 2 Juin - 1:33

MasH a écrit:Euhhh zem c'était juste une blague de neuneu !

Z ola
Et
Maupassant

Embarassed

J'avais pas compris, désolé. J'ai pas fait gaffe au E du ET qui était en capitale.

Donc, si j'écris un bouquin, j'aurai le talent de Zola et Maupassant réunis ? ZeM Power, ZeM Rules !! Laughing

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 49
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par stalker le Mar 2 Juin - 2:26

MasH a écrit:Euhhh zem c'était juste une blague de neuneu !

Z ola
Et
Maupassant

Embarassed


Shocked cape îlot tract hééééééé ! Laughing
avatar
stalker
MorfalKiller
MorfalKiller

Nombre de messages : 3050
Age : 54
Humeur : On a road again
Date d'inscription : 23/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par MasH le Mar 2 Juin - 3:17

oui oui zavoue Embarassed

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 49
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Invité le Mar 2 Juin - 6:01

mini a écrit:l'herbe bleue et moi christiane f. sont deux livres qui peuvent se lire dans l'adolescence

hah, ça va... j'ai tout mon temps alors silent

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces oeuvres qui marquent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum