Litterature d'épouvante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Ven 3 Juil - 14:07

Comme au cinéma, il est une littérature qui est considérée comme mineure et immature par les "élites"; l'épouvante (appelée aussi horreur).

Personnellement, je déteste le terme de cinéma d'horreur ou livre d'horreur. En effet, une histoire comme oui-oui au pays des jouets est bien plus horrible que l'exorciste.

Cependant, lorsque cette discipline est maitrisée, elle procure un plaisir rarement égalé. Quand un auteur arrive à sonder, à étudier la peur, qu'au fur et à mesure de son histoire, il vous guide vers la terreur, il arrive que l'on dépasse un point de non retour; celui où on ne lâche plus l'histoire bien que nous soyons mal à l'aise.

Pourtant, rien à voir avec du voyeurisme, la peur est un sentiment que l'on peut et doit affronter, chacun avec ses propres armes pour lutter contre ses propres démons dans des limites qui sont également propres à chacun.
Si l'amour est un sentiment universel puisque nous le ressentons tous de la même façon, il en est tout autre de la terreur.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par MasH le Ven 3 Juil - 14:22

Moi j'aime bien les livres qui ont trait aux sérials killers ou au tueurs en général...
James Ellroy reste a mes yeux un des écrivains de romans tres noirs souvent trop noirs pour etre compter dans la littérature "policière" que j'aime beaucoup moins...
Ces histoire sont pour la plus part tiré d'histoire vrai. A l'instar de sa meilleurs oeuvres "Le dahlia noir" tristement et de facon navrante mis a l'écran par Brian de Palma....
L'histoire est celle d'une enquete sur le meurtre d'une strip teaseuse (le dahlia noire) sauvagement assassinée... Le tout dans une police pourrie qu'il avait déja bien dépeinte dans L.A. Confidential...
Pour écrire cette histoire il a été aidé par le flic, qui a passé sa vie a cherché la vérité sur cette affaire , enlisée dans les turpitudes et les frasques des policiers ripoux, le flics intégre qui a fait l'enquete en question était le fils du médecin légiste qui avait examiné le corp du Dahlia noir, ainsi que de nombreux autres du meme tueurs...
il a aussi fait un livre présenté comme le journal intime d'un tueur en séries dans une grandes errance routières sur les rubans de bitumes américains...

James Ellroy, a ca dans le sang , dans les tripes il a été toute sa vie hanté par cela. Il faut savoir que étant un tout jeune garçon il a vue sa mère se faire tuée. L'assassin n'a jamais été arrété et il a passé une partie de savie a enquéter...
Un grand auteur qui décrit les actes de facon a vous glacer d'effrois c'est pour ca que je me suis permis d'en parlé dans la littérature "d'horreur"! (car tiré d'histoire vrai et de faits réel!)

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Ven 3 Juil - 14:29

Des romanciers sont très connus dans ce domaine, certains maitrisent très bien cette notion.

Bien évidemment, tout le monde (sauf moi) pense en premier à Stephen King.
Mais d'autres sont au même niveau. Je pense à Richard Matheson avec la Maison des Damnés, à Dean Koontz ou même W. P. Blatty (l'exorciste en bouquin est bien plus effrayant que le film).

Chacun ont des approches différentes pour raconter leurs histoires, certains mettront le lecteur dans l'histoire, d'autre les mettront en position de juge en leur donnant du recul.

Le roman Spectres (titre original Phantoms) de Dean Koontz est un des meilleurs que j'ai lu., dans le top 3, top 5 surement.

Il confronte le lecteur, par l'intermédiaire de deux soeurs (les personnages principaux) à un station de montagne vide de vie, donc de bruit.
Nulle explication, on découvre en même temps que les soeurs, on se creuse les méninges pour comprendre avec elles. Il faut qu'elles avancent pour qu'on puisse avancer dans les spéculations et les présomptions de ce qui s'est passé et surtout tentere d'anticiper ce qui va se passer.

La soeur ainée (la cadette est encore ado) est médecin, donc scientifique et cartésienne; si son raisonnement est dépassé, celui du lecteur aussi.

Pour courroner le tout, Dean Koontz donne en exemple (par la voie d'un des protagonistes) des disparitions de masse réelles. Ce livre est bien sûr un roman, enfin normalement puisque l'histoire n'est pas impossible dans l'absolu...

(j'ai perso la 1ere couverture chez J'ai lu, mais je ne sais pas si il est encore chez eux)





Dernière édition par ZeM53 le Ven 3 Juil - 14:55, édité 1 fois

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par MasH le Ven 3 Juil - 14:35

Je ne connaissais meme pas dean Koontz mais c'est alléchants en effet Smile

Philipe K;Dick et Lovecraft on fait aussi quelques roman bie flippant, K.dick est limite un visionnaire a l'instar d'un Jules Vernes , Blade Runner et Ubic on quand meme été écrit début des années 50 ... enfin voila j'aime bien quoi King ne s'est jamais caché d'avoir bu les oeuvres de K.dick jusqu'a la lie Smile Et ca se ressent je trouve...

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Ven 3 Juil - 14:36

MasH a écrit:Moi j'aime bien les livres qui ont trait aux sérials killers ou au tueurs en général...
James Ellroy reste a mes yeux un des écrivains de romans tres noirs souvent trop noirs pour etre compter dans la littérature "policière" que j'aime beaucoup moins...
Ces histoire sont pour la plus part tiré d'histoire vrai. A l'instar de sa meilleurs oeuvres "Le dahlia noir" tristement et de facon navrante mis a l'écran par Brian de Palma....
L'histoire est celle d'une enquete sur le meurtre d'une strip teaseuse (le dahlia noire) sauvagement assassinée... Le tout dans une police pourrie qu'il avait déja bien dépeinte dans L.A. Confidential...
Pour écrire cette histoire il a été aidé par le flic, qui a passé sa vie a cherché la vérité sur cette affaire , enlisée dans les turpitudes et les frasques des policiers ripoux, le flics intégre qui a fait l'enquete en question était le fils du médecin légiste qui avait examiné le corp du Dahlia noir, ainsi que de nombreux autres du meme tueurs...
il a aussi fait un livre présenté comme le journal intime d'un tueur en séries dans une grandes errance routières sur les rubans de bitumes américains...

James Ellroy, a ca dans le sang , dans les tripes il a été toute sa vie hanté par cela. Il faut savoir que étant un tout jeune garçon il a vue sa mère se faire tuée. L'assassin n'a jamais été arrété et il a passé une partie de savie a enquéter...
Un grand auteur qui décrit les actes de facon a vous glacer d'effrois c'est pour ca que je me suis permis d'en parlé dans la littérature "d'horreur"! (car tiré d'histoire vrai et de faits réel!)

Donc, cet auteur doit écrire avec ses tripes, pas par habitude ou routine comme S. King maintenant ou même Dean Koontz.
Je vais essayer de trouver du James Ellroy.
C'est vrai que le tueur en série donne des histoires en général glauques, ce qui est fascinant dans ces histoires, ce n'est pas tant les meurtres, mais les mobiles, ce qui pousse un individu à commettre de tels actes. La psychologie (psychiatrie) qui est autour.
Ce qui me terrifie dans ce domaine du serial killer, c'est que je me demande si on en est pas tous un en puissance, juste un déclic qui ne s'est pas produit, des limites qui ne sont heureusement pas tombées.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Ven 3 Juil - 14:40

MasH a écrit:Je ne connaissais meme pas dean Koontz mais c'est alléchants en effet Smile

Philipe K;Dick et Lovecraft on fait aussi quelques roman bie flippant, K.dick est limite un visionnaire a l'instar d'un Jules Vernes , Blade Runner et Ubic on quand meme été écrit début des années 50 ... enfin voila j'aime bien quoi King ne s'est jamais caché d'avoir bu les oeuvres de K.dick jusqu'a la lie Smile Et ca se ressent je trouve...

K. Dick est plutôt écrivain d'anticipation, non ?
D'ailleurs, je crois que Total Recall est tiré d'une de ses oeuvres. Heureusement que c'est un excellent réalisateur qui l'a fait (P. Verhoeven).

Je connais Lovecraft et Edgar Alan Poe de nom, mais je commence à chercher certaines de leurs oeuvres. On pourrait presque dire que c'est le début de ce style de littérature.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par MasH le Ven 3 Juil - 14:55

Oui oui tout a fait c'est avant tout un écrivain d'anticipation, mais quand meme tres dans la noirceur , jusqu'a la l'horreur dans certain cas ...

Sinon oui Allan Poe et le rpécurseur et Lovecraft est pas jeune non plus...
Y a le masque Rouge de d'Allan poe je crois , Il y a ombre comme nouvelle de Poe (pas la notre hein) mais allan Smile et le plsu connu je crois le double assassinat de la rue morgue.

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Ven 3 Juil - 14:58

Il faut vraiment que je me mette à cette littérature moins contemporaine.

Les approches doivent être différentes je pense.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par BathroomSinger le Ven 3 Juil - 18:56

ZeM53 a écrit:Il faut vraiment que je me mette à cette littérature moins contemporaine.

Les approches doivent être différentes je pense.

C'est une bonne idée Zem. Dans ma lointaine jeunesse, ce sont des auteurs comme Poe et Lovecraft qui m'ont donné le goût pour cette littérature, avec toutefois une préférence pour Poe.
Dans le même style, Guy de Maupassant avec "le horla", s'était aventuré dans le genre fantastique, et que dire de Bram Stocker dont le "Dracula" a inspiré nombre de cinéastes. A ce sujet, les meilleures adaptations qui aient été faites du roman sont celles de Murnau, portée à l'écran en 1921 sous le titre "Nosferatu" et celle de Coppola en 1992.

On peut également citer Mary W. Shelley, précurseur de la chirurgie esthétique, à qui son roman "Frankenstein" a assuré la célébrité.
Petit aparté : on attribue bien souvent le nom Frankenstein à la créature. Or, Frankenstein est celui de son créateur. Le patchwork humain lui, n'a pas de nom (je propose Michael Jackson tiens).

J'aimerais citer Jean Ray, auteur belge qui écrivait également en néerlandais sous le pseudonyme de John Flanders. Bien que n'étant pas un fantasticien (cherchez pas c'est un néologisme) pur et dur, il est un des rares écrivains de langue française qu'on puisse comparer aux "maitres" anglo-saxons du genre. Quelques titres : "les contes noirs du golf", "les derniers contes de Canterbury", "le livre des fantômes".. pour ne citer que ceux traitant du domaine qui nous intéresse ici.


Plus proche de nous, je te rejoins sur ce que tu dis de Dean R. Koontz, qui est un excellent écrivain malheureusement assez peu connu chez nous.
avatar
BathroomSinger
Pipelette
Pipelette

Nombre de messages : 377
Age : 53
Humeur : fan de Peter et Sloane (surtout quand on ne les entend pas)
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Sam 4 Juil - 7:13

D'après ce que j'ai cru comprendre, Lovecraft est plus dans un concept avec des entités "démoniaque" ? C'est ça ?

En effet, le Nosferatu de 1921 est absolument remarquable, par contre, j'ai un peu moins accroché avec celle de Coppola.
Pour Frankeinstein, De Niro avait parfaitement incarné la créature dans un film de Kenneth Brannagh. Seul hic, Brannagh, qui est un acteur Shakespearien, interprète le rôle de Frankeinstein de façon un peu trop théatral. Mais le film semble assez proche du roman.

Dean Koontz est en effet plutôt connu outre atlantique il me semble, il écrit même sous plusieurs pseudos je crois.
En revanche, le dernier que j'ai lu de lui est un peu trop routinier. trop de détail, trop d'analyse qui casse le coté psychologique du lecteur.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par MasH le Sam 4 Juil - 7:53

Zem si tu t'interresse au roman sur les serial killer j'te conseille Maxime Chattam comme auteur.... Un auteur francais qui a fait des études en criminologie et en profiling aus USA... Quand il raconte et qu'il dépeint des scene de crime, ca vaux le déplacement dure aussi de levez le nez du bouquin Wink

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Sam 4 Juil - 10:33

Merci Wink , je note le nom de l'auteur.

Je pense que lui doit plus donner une approche de type psychiatrique, du point de vue "expert" sur le comportement ?

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par MasH le Sam 4 Juil - 10:42

Oui voila mais les scene de crime sont donc bien détailler puisqu'il les analyses d'un oeil experts alors il rate aucun détail pour notre plus grand plaisir (ou frisson selon... ) Laughing

============================================
avatar
MasH
Chef
Chef

Nombre de messages : 8208
Age : 48
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Jeu 16 Juil - 15:46

Si on prends en exemple "La maison des damnés" de Richard Matheson, "Hell House" pour le titre original, l'histoire est un huis clos dans une maison hantée. Mais pas une petite hantise de type "Amytivillle" qui ressemble en comparaison à un camps de vacances pour touriste en goguette.

Cette hantise est approchée comme un huis clos, l'auteur a eu la bonne idée de placer dans cette maison des protagonistes qui y vont volontairement, en toute connaissance de cause.
Ainsi, l'histoire est abordée par le point de vue des différents protagonistes; un scientifique qui a édifié et veut démontrer la possibilité de ses théories sur les hantises (type très cartésien donc), une spirit croyante, un médium qui est le seul survivant de cette maison lors d'une expérience 30 ans auparavant (le type est fermé et attend juste la "fin") et la femme du scientifique qui n'est qu'une candide, elle n'est là que pour suivre son mari.

Chaque interaction entre les protagonistes est racontée, chaque point de vue édifié, avec pour personnage central cette hantise. Chaque explication trouvera un fondement, le lecteur s'attachera à celle qui lui convient.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par Poemoana le Ven 17 Juil - 21:22



Very Happy

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Ven 17 Juil - 21:40

:kjf: Crrrr Laughing



Je ne doute pas que ce soit idéal pour les gosses, mais on ne peut pas exiger d'un adulte de vouloir explorer d'autres facettes du récit.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par Poemoana le Ven 17 Juil - 21:44

Plait il? Rolling Eyes Laughing

Dans la littérature pour enfants.....bin en matière d'"épouvante".....j'crois qu'Hansel et Gretel est ce qui se fait de pire..... affraid
"On a pas d'tunes alors on va paumer les gosses dans les bois"! Shocked

Pire pour un enfant.....c'est quoi? Idea

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par ZeM53 le Ven 17 Juil - 21:54

Le p'tit en rouge disait "crrrr" Laughing

Les contes sont en général assez violent et font appel à l'imagination (je crois que le loup a en mémoire ce dont je parle).

Des histoires, faisant simplement appel à cet imagination sont lues (du moins l'était à mon époque) pour les gosses.

Dans "l'île au trésor par exemple", j'ai toujours trouvé angoissant quand R.L. Stevenson raconte, du point de vue de Jim Hawkins donc, qu'il entend la canne de Pew l'aveugle qui vient remettre la tache noire à son client (dont je ne sais plus le nom).

"Le chien des Baskerville" est une histoire assez angoissante je trouve.

Mais ce sont deux excellents romans. Pour les jeunes et les moins jeunes.

============================================
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
avatar
ZeM53
MrSpock
MrSpock

Nombre de messages : 2945
Age : 48
Humeur : PHP Learning
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://viepolitique.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par mini le Sam 18 Juil - 2:59

chair de poule dans les livres pour mioches Very Happy


adapté en mini film Embarassed


non non jamais lu ni regardé cyclops

============================================
On ne subit pas l'avenir, on le fait. (Georges Bernanos)


avatar
mini
Technicienne
Technicienne

Nombre de messages : 5654
Age : 39
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par Poemoana le Sam 18 Juil - 8:11

jamais non plus!Very Happy

============================================
Well opinions are like assholes,everybody has one...
avatar
Poemoana
Chewbaccaphile
Chewbaccaphile

Nombre de messages : 5224
Age : 45
Humeur : bionique.
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Litterature d'épouvante

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum